Trouver un sens à sa vie

trouver du sens

La fin de l’année est proche et chacun s’active, emporté par le flot consumériste des lumières artificielles…. Le poids des traditions l’emporte collectivement… chacun selon ses croyances … païennes ou religieuses… préparatifs en tous genres … identiques dans leurs formes … cadeaux… mets traditionnels des réveillons, des repas de fêtes de fin d’année… rassemblement des familles, des amis… chers ou pas … Les années passent et les mêmes rituels recommencent …

La fin d’année est marqué, dans nos régions, par l’arrivée de l’hiver, le solstice d’hiver le 22 décembre : ce jour si particulier où la nuit l’emporte sur le jour… quantité inégale de lumière et d’obscurité… beaucoup d’obscurité mais une promesse de plus de lumière …

Plus de lumière … Y en a-t-il dans nos vies …dans vos vies… dans ma vie ?

Le froid de l’hiver est-il las de nos sombres idées ? Jusqu’à ce jour d’aujourd’hui, avons-nous balayé nos pensées obscures ? Ces chapelets de litanies verbalisées répétées incessamment automatiquement tirées de nos inconscients innocents …Le froid de l’hiver qui ne sait plus où il en est … est-ce bien l’hiver qui arrive ?

Le monde incertain continue sa course …une course insensée poussée par je ne sais quelles intentions inavouées et inavouables … et le flot des humains s’agitent et gesticulent dans tous les sens comme des pantins désarticulés… s’inventant des rôles inutiles et vides … dans une pièce théâtrale dont le décor ressemblera bientôt à un paysage désertique jonché des débris de notre civilisation insensée !

Le temps de l’hiver est-il à la tristesse, ce que la joie est à l’été ? En avons-nous fini de nous réjouir égoïstement ? Fond de déprime sur cette période inventée par les humains alors que la nature nous invite à ralentir … à nous intérioriser pour plus de profondeur, de vérité intérieure ! Un retour à nos sources, à nos fondements issus d’une longue et lente mutation à l’échelle du temps…

Réveillez-vous !

Des milliers de gens marchent sur les routes, fuyant leur pays, les guerres, la pauvreté, les catastrophes climatiques ou pour toute autre raison car ils ont l’espoir de trouver un monde meilleur sous nos latitudes, dans nos régions … Cet exode massif de réfugiés, d’exilés devrait nous inciter à nous interroger sur nous-mêmes et nos modes de vie… notre civilisation … Ces peuples rêvent de meilleur … Mais possédons-nous le meilleur ? Ou devons-nous encore l’inventer ?

Allez-vous, allons-nous laisser des pouvoirs lointains diriger vos vies et faillir à votre destin d’êtres libres ? Libres de penser … de décider … d’agir … d’inter-agir …. D’aller et venir là où votre place vous appelle …

Allez-vous, allons-nous ouvrir les yeux, nos cœurs et partager ? Construire ensemble ? Sommes-nous si insensés pour que l’égoïsme, la haine et la folie triomphent dans ce monde ?

Nous avons le choix et la liberté de choisir…. Trouver du sens, c’est se donner de la direction, l’orientation vers la lumière, plus de conscience, plus d’implication dans nos actes, aussi infimes soient-ils ! Trouver du sens, c’est regarder le soleil se lever à l’est, à l’orient, et l’accompagner dans sa course sans cligner des yeux … conscients de la lumière qui nous éclaire sans nous éblouir …jusqu’à sa déclinaison à l’ouest … dans la nuit de notre hiver et de notre fin.

Puisse cette fin nous réjouir d’avoir accompli ce qui fait sens à notre cœur ! C’est ce que je vous souhaite … La fin du jour … la fin du mois … la fin de l’année … la fin d’un cycle … la fin de notre vie …

Il y a tant de fins … La fin précède un commencement !

Et demain est un commencement !

Vous êtes libre de prendre un nouveau départ et de vous orienter comme vous le souhaitez … du moment que cela fait sens à vos yeux … et ne répondent plus aux diktats des autres !

 

Vivez votre rêve … pas le rêve des autres !

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.