Riche de ma terre…

amour de la terreRiche de ma terre … 

 

En cette période exceptionnelle de beau temps pascal, je me sens riche de ma terre. Riche de vivre à la campagne et de profiter de ce que m’offre la nature, quelque soit la saison. Avec cette saison printanière auspicieuse, chacun peut profiter à loisir de commencer à cultiver son bout de jardin. Et si vous ne disposez pas encore d’un petit jardin, organisez-vous pour prévoir un espace où vous disposerez des pots pour y planter, ne serait-ce que quelques salades, des herbes aromatiques et ce qui vous plaît, pour avoir le plaisir de mettre la main à la terre et de vous sentir reliés … à cette source unique qui nous nourrit.  

Le père d’une amie, qui habitait au beau milieu de Dijon, a cultivé pendant une vingtaine d’années un jardin entier sur son balcon : il y avait de tout et c’était très bien organisé, sur plusieurs étages, pour en mettre un maximum. Il a fini par obtenir un carré de terre, dans les jardins municipaux. Sa terrasse faisait pas plus de 10 m2.

A cette occasion, j’ai en envie de vous partager 2 choses pour vous faire un cadeau de Pâques : tout d’abord le 1er cadeau : une vidéo que j’ai réalisé moi-même … avec mon nouvel ordinateur … qui me change tellement de l’ancien… il me fallait des « plombes » pour ouvrir un fichier … J’ai eu envie de réaliser une vidéo avec les images que fournit windows et une musique « libre de droits » … C’est une video sur la terre et l’univers, c’est un peu un essai …j’aimerais savoir ce que vous en pensez …

 

et le 2ème cadeau, c’est un extrait du discours de Garcia Marquez lors de la remise de son prix Nobel de littérature en 1982. Je le trouve intéressant surtout lorsqu’il parle « d’utopie contraire » et du droit d’y « croire » …. Nous sommes en plein dedans ! N’est-ce pas ? Même si cela ne parle peut-être pas encore à tout le monde …

« Un jour comme celui d’aujourd’hui, mon maître William Faulkner a dit dans ce lieu : « Je me refuse à admettre la fin de l’homme ». Je ne me sentirais pas digne d’occuper cet endroit qui fut le sien si je n’avais pas pleine conscience de ce que pour la première fois depuis les origines de l’humanité, la catastrophe colossale qu’il se refusait à admettre il y a 32 ans est maintenant rien plus qu’une simple possibilité scientifique. Devant cette réalité saisissante qui à travers tout le temps humain a du paraître une utopie, les inventeurs de fables que tous nous croyons nous nous sentons le droit de croire que n’est pas encore trop tard pour entreprendre la création de l’utopie contraire. Une nouvelle et triomphante utopie de la vie, où personne ne peut décider pour les autres jusqu’à la forme de mourir, où vraiment soit vrai l’amour et soit possible le bonheur, et où les lignées condamnées à cent ans de solitude ont enfin et pour toujours une deuxième chance sur la terre. »

Conclusion de son discours de réception du prix Nobel, le 8 décembre 1982, 
Traduction libre et non officiel de l’espagnol pour El Correo de : Estelle et Carlos Debias. Vous pouvez vous procurer son livre « cent ans de solitude » en cliquant sur le lien ci-dessous :

Cent ans de solitude de GARCIA MARQUEZ

Faites-moi part de vos commentaires ci-dessous, cela m’aide à réaliser de nouveaux articles ….quelle est votre utopie, à vous ?

___________________
Si vous aimez mes articles et si cet article vous a aidé, vous pouvez désormais me soutenir ici :





Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

8 réponses à Riche de ma terre…

  1. Merci Véronique …oui c’est un vrai plaisir …en fait j’ai toujours aimé faire ça mais aujourd’hui, les moyens sont simplifiés !

  2. febvre dit :

    bravo Françoise, de te lancer dans la création de video, c’est un début qui va certainement contribuer à t’encourager de continuer…pour le plaisir de créer et de faire partager .
    cet hiver, j’ai eu l’occasion de réaliser avec un ami et sa caméra un petit film d’une demi-heure sur notre périple en Inde du Nord. J’y ai pris beaucoup de plaisir et aussi l’envie de faire évoluer la chose. Pour l’instant c’est en veilleuse par rapport à d’autres « créations »…
    Bises de Marseille avec des fleurs et du soleil (sans oublier la mer)
    Véronique

  3. c’est une très belle utopie … Régis

  4. MAUGEY Régis dit :

    Très belle évasion loin du béton et de l’artificiel.
    Quant à moi,j’essais de préserver notre Terre en réduisant le gaspillage,la pollution par la réduction de la production de déchets électroniques à travers mon savoir faire

    Merci pour cette belle vidéo

    Régis

  5. lumieresennombre dit :

    Merci Françoise de ce beau cadeau et ton magnifique travail. Un grand bravo!

  6. berteau jean dit :

    bravo francoise très beau travail , et le choix de la musique très solennel nous fait prendre conscience de la fragilité de notre terre ,

  7. gallois dit :

    belle journée à tous,

    riche de ma terre : très fort ….bouscule l’intérieur !….puissance…

    mes petites jardins carrés vont revivre

    merci

  8. beatrice dit :

    magnifique, formidable. Très BEAU Emouvant.

    MERCI de nous apporter tout cela

    Punya

Laisser un commentaire pour m'inciter à écrire...