On veut nous faire croire …


onveutnousfairecroire1On veut nous faire croire … Depuis la nuit des temps, l’être humain vit comme un enfant ignare plongé dans l’ignorance de ses origines … qui accepte de croire tout ce qu’on veut bien lui faire croire ! A peine né, il est déjà imprégné de son milieu ambiant qui le connecte immédiatement à ses mémoires, ses programmes internes. Et tout ça, pour devenir malheureux, asservi, esclave d’une société établie par d’autres humains qui ont érigé les règles de conduite auxquelles tous doivent se conformer.

Avez-vous réfléchi à cela ? Y avez-vous songé ? Vous êtes-vous posé la question ? Ou peut-être que vous ne voulez pas y réfléchir car cela bouscule trop vos préjugés, vos habitudes ? Cela vous obligerait à sortir de votre zone de confort !

Vous vous dites sans doute que j’y vais un peu fort ! Que ce que j’écris est un peu agressif ! Que j’exagère ! Oui … Je ne souhaite pas vous agresser … loin de moi cette idée ! Je réagis à ce qui me semble être une évidence pour moi, mais qui ne l’est pas pour beaucoup. Il y a un élément clé dans notre construction qui nous rend fragile dès la naissance … c’est la langue, le langage … Je m’explique : quand vous n’étiez qu’un tout petit enfant qui prenait peu à peu conscience de son environnement extérieur par le biais de ses sens ( vue, audition, odorat, toucher, goût ), vous découvriez par vous même ce qui vous entourait sans aucun jugement de votre part. Vous étiez prêt à goûter à tout … même votre « caca » …  à tout voir, à tout entendre, à tout toucher … de façon naturelle…. jusqu’à ce que votre entourage, et cela de manière immédiate, s’en mêle et vous informe de leur ressenti à leur manière … et à partir de ce moment-là, vous avez commencé à apprendre ce que les autres voulaient que vous appreniez. … Et cet apprentissage s’est fait par votre langue maternelle… vous avez commencé à limiter votre connaissance du monde à travers les sens des autres, ce qui vous a conforté dans les programmes déjà établis dans vos cellules. Vous avez adopté inconsciemment les attitudes et les mots des autres en les faisant vôtres, et en pensant que ce sont les vôtres.

C’est la raison pour laquelle, je dis : « on veut nous faire croire … » car vos croyances sont établies à partir des croyances d’autres personnes traduites en mots.

Qu’avez-vous appris ?

Que telle chose était bien et qu’une autre était mauvaise : que ce soit en termes de comportements, d’actions, de pensées. Alors bien sûr, depuis, vous avez grandi et vous avez développé votre conscience, votre responsabilité … mais avez-vous vraiment grandi , n’êtes-vous pas encore ce petit enfant qui veut être nourri de toutes sortes de nourriture sans avoir à faire l’effort de les découvrir par vous-même ? N’êtes-vous pas un peu « paresseux », au point d’accepter comme vérité ce que les autres expérimentent sans vous demander si ce qu’ils vivent vous concerne… Sans doute que cela peut et doit vous interroger … vous inciter à chercher en vous-mêmes ce qui sonne et résonne comme une note juste … celle que vous ressentez très profondément … comme faisant partie des harmoniques de votre note de base.

L’acte de pensée, l’acte de penser est un pouvoir que personne ne peut vous voler et c’est ce qui vous rend libre. Mais êtes-vous vraiment libre de penser ? Posez-vous la question. N’y-a-t-il pas des strates, des couches mentales déjà déposées dans votre conscience ? Les connaissez-vous ? Les avez-vous reconnus ? Vous en servez-vous consciemment ? Faites-vous le tri dans ce que vous décidez d’utiliser et ce qui mérite d’être écarté ?

Maintenant, que vous êtes informé … que faites-vous avec les informations que vous collectez autour de vous : proches, médias, journaux, télévision, radios, livres, films etc. ? Accumulez-vous toutes ces informations pour acquérir de la connaissance ou vous gavez-vous juste pour vous remplir ?  Vous remplir pour combler ce grand vide interstellaire mental ? Ce gouffre, ce trou noir, cette aspiration à ne pas être englouti…

Vous laissez-vous inspirer par votre conscience ? La Conscience avec un grand « C ». Prenez-vous le temps d’établir une connexion avec votre « Centre », votre coeur ? Et que vous dit votre coeur ? Que ressentez-vous ?

Je remarquais récemment une émission programmée sur ARTE dont le titre fort inspirant, « l’urgence de ralentir », met en avant l’action de nouvelles initiatives collectives, pratiquement dans le monde entier, qui manifeste largement les possibilités de résister à la pression de ceux qui veulent imposer et soumettre le monde à une seule vision, et qui feront tout pour vous faire croire à la nécessité de leurs actions, même les plus criminelles.

Faites-vous partie de ceux qui croient aux mensonges organisés et mis en scène par les puissances mondiales et relégués largement par les médias ? Ou commencez-vous à douter que ces gens vous disent la vérité car leurs actions sont si monstrueuses que votre conscience ne peut accepter une aussi grande monstruosité ?

Alors, peut-être que vous pensez que je suis aussi quelqu’un qui veut vous faire croire le contraire des versions officielles … Je préfère tout de suite vous dire que vous êtes libre de penser à ce que vous voulez… mais que vous devez interroger votre conscience pour être certain de croire à ce qui vous fait vibrer et non à ce qui vous fait ignorer votre vérité.

Les croyances… les mots que vous utilisez n’ont de validité que si vous leur accordez votre valeur… sincèrement, ce que vous pensez de plus juste…et ce qui s’accorde à votre identité, et n’ayez pas peur d’en changer ! Cela ne vous tuera pas mais vous permettra de grandir en responsabilité, en humanité !

Nous sommes à la veille d’une date anniversaire qui a changé la donne au niveau mondial, je veux parler du 11 septembre 2001 …  qui représente le summum, pour moi, de la perversion mentale humaine, de la manipulation médiatisée la plus gigantesque qu’est organisé l’humain pour soumettre le monde à un programme mondial imposé. Au même titre que je suis opposée au « téléthon » et que je divulgue de temps à autre des mises en garde contre l’utilisation des campagnes de vaccination anti « H1N1« , de propagande de pandémie en ce qui concerne le virus EBOLA etc., je vous demanderai juste d’allumer une bougie … à la mémoire de toutes ces âmes sacrifiées, dans cette guerre sans nom, justement, ce 11 septembre, 911 … juste une flamme pour honorer la VIE.

On veut nous faire croire toutes sortes de choses mais nous sommes si conscients que nous savons reconnaître le mensonge de la vérité

 Si vous aimez mes articles et si cet article vous a aidé, vous pouvez désormais me soutenir ici :

 




 

Taggé , , , , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire pour m'inciter à écrire...