L’équilibre acido-basique

L’équilibre acido-basique dans notre alimentation

équilibre acido-basiqueDans un précédent article sur l’eau, je vous ai parlé de la nécessité de maintenir l’équilibre acido-basique de notre eau interne pour rester en bonne santé. Dans cet article, je vous décris le mode d’emploi.

De façon naturelle, notre organisme possède des mécanismes physiologiques d’épuration des acides qu’il produit, pour maintenir un équilibre nécessaire à sa bonne santé.

Dans l’alimentation actuelle  les protéines animales, les farines blanches, les huiles saturées et les sucres raffinés sont privilégiées au détriment d’autres sources alimentaires plus nutritives et plus saines. Le mode de vie sédentaire et le stress associés à cette alimentation sont générateurs d’une quantité importantes d’acides, que nos systèmes d’élimination ne peuvent plus prendre en charge, favorisant l’acidose tissulaire et la déminéralisation.

Quelles sont les conséquences ?

Acidification de l’organisme

L’acidité tissulaire  est responsable de bons nombres de troubles tels que :

fatigue, nervosité, dépression, douleurs, sensibilité aux infections, acidité gastrique, calculs rénaux et vésicaux, sécheresse et irritations cutanées, mycoses, cheveux et ongles dévitalisés, troubles musculaires (crampes…), osseux (ostéoporose), inflammations articulaires, intestinales, génito-urinaires…etc. la liste peut être beaucoup plus longue si nous prenons en compte les maladies graves qui comportent toutes une acidose …

Comment mesurer son PH ?

 Mesure de l’acidité urinaire

Le PH (potentiel hydrogène) est l’unité de mesure de l’acidité ; sur une échelle allant de 0 à 14, le 7 indique l’équilibre entre les acides et les bases, il est donc neutre.
Plus le pH est petit (de 0 à 7), plus il est acide ; plus le pH est grand, plus il est basique (de 7 à 14).
Il vous faut acheter chez le pharmacien des bandelettes de papier réactif de mesure de PH urinaire. Pour évaluer l’acidose, vous trempez une bandelette dans votre urine et vous notez sa couleur. Vous faites le test 3 fois par jour :

– le matin avec la 2ème urine (c’est-à-dire que vous comptez votre 1ère urine à partir de 6 h du matin)

– avant le repas de midi

– et avant le repas du soir

pendant au moins 15 jours consécutifs.
Vous notez ces résultats tous les jours et vous faites une moyenne. Si les valeurs trouvées sont constamment inférieures à 7, cela signifie que votre organisme est en acidose et qu’il va falloir modifier des habitudes.

Comment modifier un terrain acidifié ?

1 – La correction de l’alimentation est essentielle, car les acides sont véhiculés par celle-ci ; en premier lieu, il faut cesser de faire pénétrer en trop grande quantité des aliments acidifiant dans l’organisme.

Les aliments acidifiants sont générateurs d’acides : on trouve en particulier les aliments riches en protéines (animales et végétales), les céréales, tous les sucres y compris le miel,le jus d’érable ou d’agave, les produits laitiers, qui sont des aliments de base de l’alimentation courante; il n’est donc pas question de les supprimer mais de modérer leur consommation.
Les aliments alcalinisants (fruits, légumes…) fournissent les bases nécessaires à la neutralisation des acides (sels alcalins…) à la condition que les fruits soient mûrs.

Pour respecter un bon équilibre, il faut mettre dans son assiette : 1/3 d’acidifiants pour 2/3 d’alcalinisants. (Je ferais un article détaillé sur les bonnes associations alimentaires).

 Aliments acidifiants

 Aliments alcalinisants

 Aliments en équilibre

• La viande
• La volaille
• La charcuterie,
• Les extraits de viande,
• Le poisson,
• Les fruits de mer
• Les œufs
• Les fromages forts
• Les corps gras animaux (saindoux, suif)
• Les huiles végétales raffinées, les graisses durcies
• Les légumineuses
• Les céréales complètes ou raffinées
• Le sucre blanc
• Les sucreries (sirop, pâtisseries, chocolat)…
• Les boissons industrielles sucrées
• Les fruits oléagineux sauf les amandes
• Le café, le thé, le cacao, le vin

• Les pommes de terre
• Les légumes verts crus ou cuits
• Les légumes colorés sauf les tomates, oseille, rhubarbe
• Les jus de légumes et de fruits

• Le maïs

• Les bananes

  • le citron

• Les amandes
• Les châtaignes
• Les fruits secs dattes, raisins (sauf ceux qui donnent une acidité au goût : (pommes, abricots).
• Les eaux minérales légèrement acides
• Les boissons aux amandes
• Le soja et ses dérivés
• Les herbes aromatiques

• Noix fraîches, haricots verts
• Petits pois sucrés
• Millet et dérivé
• Pain de seigle complet
• Germes de blé
• Beurre frais de bonne qualité
• Sucre intégral

2 – Le mode de vie peut entraîner ou soutenir le terrain acide : vie trop sédentaire, sommeil insuffisant, gros fumeurs… le meilleur moyen d’éliminer les acides est tout d’abord d’aider le corps à s’en débarrasser en introduisant une activité physique quotidienne (marche, natation…)

3 – La prise de préparations minérales désacidifiantes et reminéralisantes   et de certaines plantes diurétiques   facilitera l’évacuation des acides logés dans les tissus ; avec le temps, ce nettoyage amène à une désacidification en profondeur des tissus et les préserve de toute récidive.

Voici donc un aperçu des possibilités de vérifier son équilibre acido-basique et de le rectifier.

Vous pouvez aussi vous procurer un bâton alcalinisateur d’eau en suivant ce lien : bâton alcalinisateur d’eau

Laissez-moi un commentaire et vos questions ci-dessous :

Taggé , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

5 réponses à L’équilibre acido-basique

  1. Annick dit :

    Article très instructif et passionnant !! Je m’y réfère régulièrement pour me préparer des repas équilibrés et je me sens maintenant en bonne santé. Merci !

  2. Jacqueline, il n’y a pas de réponse « en général » mais en particulier … cela dépend de beaucoup de facteurs. Quant au nettoyage ? question d’hygiène vitale, c’est tous les ans … venez me consulter pour individualiser le traitement …

  3. Jacqueliine dit :

    Ma question plus précise est: combien de temps met l’organisme à se débarrasser d’un excès d’acidité? car, pour prendre mon exemple, j’ai réajusté il y a 4 ans( activité, stress) et il y a plusieurs mois( alimentation, en précisant que je ne suis pas partie d’un bilan catastrophique). Deuxième question, donc, dans quelq cas faut-il avoir recours à un nettoyage par préparations ou autres? mauvaise élimination rénale, hépatique?

  4. Il faut réajuster quelque chose Jacqueline … il vous faut au moins atteindre 7

  5. Jacqueliine dit :

    J’ai fait ce test il y a quelques temps: 5,5 tout le temps….Je mène une vie saine et j’ai réajusté mon alimentation quand même, je fais de l’exercice, beaucoup, c’est vrai depuis surtout 5 ans puisqu’avant j’avais un travail sédentaire et beaucoup de stress que je n’ai plus du tout? Alors c’est si long que ça? 5 ans pour éliminer l’excès d’acidification!

Laisser un commentaire pour m'inciter à écrire...