Le secret de la confiance en soi

Le secret de la confiance en soi

4pattesLorsque j’ai eu l’âge et la possibilité d’expérimenter par moi-même les choses de la vie, j’ai découvert  le secret de la confiance en soi. Je ne l’ai pas découvert consciemment mais instinctivement. Etait-ce parce que ma nature était propice à cela ou est-ce que cela est naturel chez tout être humain ?

Je sais aujourd’hui que c’est la deuxième partie de la question qui est la bonne …. Tous les êtres humains ont cette capacité. Mais tous n’ont pas la même histoire ! donc le même environnement et la même éducation. Il y a des environnements familiaux et sociaux qui ne favorisent pas ou même détruisent les moyens de développer sa confiance en soi. Il y a des réactions personnelles liées au conditionnement qui vous empêchent d’agir selon vos désirs individuels.

Chez le tout petit enfant, la curiosité d’explorer son milieu et son environnement est tout à fait naturel… le goût de l’exploration, de l’aventure commence tout petit. Quand, tout petit, vous avez expérimenté de vous déplacer en rampant, et que vous y êtes arrivé … il y a une mémoire qui s’est inscrite dans votre cerveau pour vous  informé de votre réussite … et vous êtes passé ensuite à la marche à quatre pattes ….puis vous vous êtes redressé pour vous mettre debout … vous n’avez pas réussi du premier coup … vous êtes tombé à maintes reprises … et vous avez recommencé jusqu’à ce que vous y arriviez. Et là, vous avez commencé à avoir de plus en plus confiance en vous ! Vous étiez fier d’être debout ! et de marcher tout seul !

Alors ? Quel est le secret ?

Pour acquérir de la confiance en soi, il faut réussir quelque chose. A chaque fois que vous cherchez à faire quelque chose et que vous réussissez à l’accomplir, vous éprouvez de la satisfaction de l’avoir fait. Et cela est motivant pour continuer à réaliser de nouvelles choses ou tout simplement de persévérer dans un domaine qui vous intéresse.

Plus vous développez d’habiletés dans les domaines que vous choisissez, et plus vous avez confiance en vous.

Comment connaître son degré de confiance en soi ?

Nous pouvons distinguer 2 étapes.

Etape 1 : tournez-vous vers votre passé.

Quand vous regardez en arrière et que vous observez les défis que vous avez relevés, vous ne pouvez que constater les résultats et les acquis. Vous avez appris tant de choses que vous avez oublié que c’était des défis … vous ne vous en souvenez pas ? Quelles habiletés avez-vous développées ? Faites-en l’inventaire … je vous assure que ça vaut le coup d’y regarder de plus près !

Les défis d’aujourd’hui sont-ils plus difficiles ? Si vous avez appris dans le passé, vous pouvez encore apprendre !

Etape 2 : regardez droit devant vous !

Que voulez-vous apprendre ? Décidez maintenant !

Les nouveaux apprentissages ne sont pas différents de ceux du passé … vous avez essayé … une fois, deux fois et plus encore … et vous avez réussi … puis vous avez oublié que vous avez appris et cela est devenu un acquis !

Il en est de même aujourd’hui : vous commencez à apprendre avec un premier essai, puis vous constatez vos erreurs… vous les corrigez en vous améliorant … vous adaptez votre méthode en fonction de vos résultats, de vos réussites et vous continuez à apprendre !

Plus vous apprenez, plus vous avez confiance en vous !

Vous êtes du genre à vous décourager ? … vous êtes déçu de vos résultats ? et vous abandonnez au moindre échec ?

Essayez ma » Méthode Intégrale de Confiance en Soi »

_____________________________

Si vous aimez mes articles et si cet article vous a aidé, vous pouvez désormais me soutenir ici : 

 




 

 

Taggé , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Le secret de la confiance en soi

  1. beatrice dit :

    Sûr que les 3 questions qui clôturent l’article je les ressens à l’affirmative en moi comme étant des dispositions mentales et psychologiques tellement « naturelles », « automatiques » en moi !!!…. soit que j’ai le cerveau à l’envers. Quel sujet que cette Confiance en soi! Ah c’est sûr que ce n’est pas gagné. J’ai donc intérêt, oui, à au moins regarder en arrière pour récapituler tous les faits, actions dont je suis contente de moi. Il faut vraiment que je retrouve ces moments de « réussite », où j’étais « fière », sans excès d’orgueil, Juste en prendre acte et me les attribuer en toute légitimité et objectivité. Pas tout à fait facile lorsqu’on a toujours un peu nié ses résultats ou que c’était le minimum à accomplir. Bref !
    J’aime bien ce lien que tu fais entre Satisfaction de « l’avoir fait » et la fameuse MOTIVATION qui devrait en être le beau fruit
    MERCI

    Punya.

Laisser un commentaire pour m'inciter à écrire...